Réinstaurer le geste réflexe de la ceinture de sécurité : une campagne pour sauver des vies !

  • Temps de lecture :1Minute

La ceinture de sécurité célèbre ses 50 ans, et la Sécurité routière lance une campagne de sensibilisation pour promouvoir son utilisation du 25 juin au 23 juillet. Près d’une personne sur 4 tuée dans un accident de voiture ne portait pas la ceinture. Son port est devenu obligatoire pour les conducteurs et les passagers, à l’avant en 1973 et à l’arrière en 1990. Elle maintient le corps attaché au siège, évitant d’être projeté en avant ou hors du véhicule.

Il est important de faire attention à son positionnement, en la plaçant sur le haut du bassin et sur l’omoplate. En 2022, 24% des personnes tuées dans des véhicules ne portaient pas la ceinture de sécurité, ce qui a motivé la campagne nationale de sensibilisation lancée par la Sécurité routière avant les départs en vacances d’été. Cette campagne s’appuie sur un court clip utilisant la chanson « Stayin’ Alive » du film « La Fièvre du samedi soir », connue de tous.

Il est intéressant de noter que 28% des conducteurs admettent ne pas attacher systématiquement leur ceinture lors de trajets courts, et en 2023, 37% des automobilistes déclarent démarrer leur véhicule sans vérifier si tous les passagers sont attachés (contre 40% en 2022).

Lire également 

Changer sa boîte de vitesses : comment faire ?

Il est important de rappeler que le non-respect du port de la ceinture de sécurité est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 €, avec une amende forfaitaire de 135 € généralement appliquée. De plus, le conducteur risque un retrait de 3 points sur son permis de conduire.

Voici la vidéo de la campagne :

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *